.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Llewelyn Bell
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: llewelyn - let's get it started ! Sam 7 Mar - 18:45


CAVALIER LLEWELYN


✖ âge :  19 ans.
✖ sexe :  Monsieur.
✖ dragon : Aucun pour le moment.
✖ signe particulier : Yeux hétérochromes, bleu à droite, noir à gauche. Il cache le gauche derrière ses cheveux.
✖ personnage utilisé : Shishiou – Touken Ranbu


✖ âge : 18+
✖ COMMENT es-tu arrivé :  à dos de mouton. (avec l’aide des partenariats, sinon on se serait perdus)
✖ aimes-tu le forum : De ce que j’en vois, oui ouo
✖ aimes-tu la pistache : Uh, nope.
✖ code du règlement : (je le cherche, je le trouve pas, donc je cherche encore ouo')


Llewelyn, on pense souvent qu’il est maigre. Certes, il n’est pas gros, mais ce n’est pas pour autant qu’il a la peau sur les os, comme beaucoup semblent le croire. En réalité, tout fin qu’il est, il est relativement musclé. Juste comme il faut, on va dire. De plus, sans être ridiculement petit, il n’est pas très grand ; il clame haut et fort son mètre soixante-dix, bien qu’il se puisse qu’il faille enlever un ou deux centimètres pour vraiment s’approcher de la réalité. Quant à son style vestimentaire, disons que Lyn porte un peu de tout, tant que c’est confortable. Il n’est pas vraiment compliqué là-dessus, bien qu’il apprécie surtout les couleurs sobres.

S’il y a bien une chose de « remarquable » chez Llewelyn, ce sont ses yeux. Vairons, comme on appelle ce genre de cas. Son œil droit est bleu, clair, pur, beau, tandis que son œil gauche est d’un marron très foncé, tellement foncé en réalité qu’on aura plutôt tendance à dire qu’il est noir. C’est un peu surprenant au premier regard, avouons-le, parce que les deux couleurs créent un sacré contraste. Du coup, il a pris l’habitude de cacher son œil gauche sous une épaisse mèche de cheveux.

Et ses cheveux, parlons-en d’ailleurs, car Lyn est avant tout une grosse touffe blonde ambulante. Longs, coiffés par le vent et la longueur généralement attachée en queue de cheval, leur propriétaire les adore et tient à les garder éternellement tels qu’ils sont – bon, il changera peut-être d’avis en vieillissant, mais pour l’instant il a un sérieux problème de fanatisme avec ses cheveux.



Llewelyn ne vivra sûrement pas bien vieux. De toute façon, devenir vieux et croulant n’est pas son but, lui tout ce qu’il veut c’est transformer son sang en adrénaline liquide. Autant dire que ce qui lui plait dans la vie, c’est le danger, sous toutes ses formes. Si l’on considérait le risque comme une drogue, on considérerait Lyn comme un toxicomane victime d’une grave addiction. Certains diront que s’il prend des risques, c’est parce qu’il est profondément idiot. Mais non, en réalité, il n’est pas si débile que ça. Bon, certes, ce n’est pas une lumière – il suffit de voir le temps qu’il lui faut pour comprendre certaines choses parfois  - mais il reste néanmoins d’une intelligence tout à fait normale… à peu près.

Bien sûr, ce comportement de tête brûlée ne l’empêche pas d’être un mec sympa pour autant. C’est l’archétype même du type extraverti qui se fait des amis partout pour des raisons plus randoms les unes que les autres. En tant qu’ami, cependant, il ne sera le « bon ami épaule » prêt à éponger tous les chagrins de ses compagnons et à les soutenir moralement dans les moments difficiles… non non, Llewelyn aura plutôt tendance à fuir ce genre de situations car elles le rendent sacrément mal à l’aise. Lyn, c’est l’ami déconne avec qui ont fait n’importe quoi, mais définitivement pas celui à qui on se confie, à moins d’en être particulièrement proche… et encore.

Depuis très jeune, Lyn a développé un tempérament du type « sang chaud ». Résultat : il a tendance à s’énerver pour un rien et dieu sait que quand il s’énerve, son agressivité est virulente et, si on lui prend trop la tête, il pourrait avoir recours à la violence. Mais disons aussi qu’il a régulièrement des réactions extrêmes pour tout un éventail d’émotions différentes – quand il est content par exemple, il saute partout, et il faut une sacré patience pour ne pas avoir envie de l’attacher à un arbre.

Ah, et Llewelyn supporte difficilement les gosses, il trouve qu’ils bougent trop… ah, l’ironie.




Llewelyn avait un frère.

Oh bien sûr il avait des parents aussi, comme tout bon être humain qui se respecte. Des gens biens, aimants et qui faisaient passer leurs fils avant eux même. Des vrais bon parents, d’après les dires de Llewelyn lui-même. Ils sont toujours vivants, se reposant du plus paisiblement qu’ils le peuvent dans leur petite maison, perdue au milieu de la neige. Mais ils ne sont que peu intéressants, des personnages secondaires, peut-être même que des figurants.

Parce que, mieux encore qu’une mère et un père, Llewelyn avait un frère. Des huit ans son aîné, ce dernier est la personne qui a façonné Llewelyn et qui l’a fait devenir ce qu’il est aujourd’hui. Ce n’était pas un mec très « net », disons qu’il avait sûrement quelques problèmes psychologiques et qu’il avait presque une réputation de criminel, mais cela n’empêchait pas Lyn d’être totalement fasciné par son frère.

Dès qu’il eut l’âge de penser à désobéir à ses parents (qui lui interdisaient formellement de suivre l’aîné lors de ses petites escapades), il s’était mis à le stalker comme un fanatique, toujours à lui courir après, ne le lâchant jamais une seconde. Alors bien sûr, ce comportement ennuyait fortement le grand frère qui, malgré qu’il aimait beaucoup Lyn, ne pensait plus qu’à une chose ; s’en débarrasser.

Bien entendu, « s’en débarrasser » ne signifie pas qu’il voulait le découper en morceaux et le jeter dans la première rivière qui venait, cela semble logique. Non non, il voulait juste lui faire comprendre qu’il évoluait dans un monde dans lequel le petit Lyn ne pouvait pas prétendre survivre. Il lui conta tout un tas de récit supposément terrifiants qui auraient dû l’effrayer au point qu’il ne veuille plus mettre un pied dehors, lui montra des cicatrices qui démontrait à quel point ses occupations pouvaient être périlleuses… mais rien n’y faisait. Au lieu de lui faire peur, cela faisait juste briller ses yeux d’une passion que l’aîné avait rarement vue.

Llewelyn était déjà arrivé au point de non-retour. Si jeune et déjà un cas aussi désespéré que celui de son frère. A y réfléchir, il doit probablement y avoir un gène bancal dans cette famille.

A partir de là, l’aîné commença à emmener de son plein grès son petit frère, tout juste âgé de douze ans à cette époque – même les parents avaient fini par accepter que leurs deux fils soient des spécimens similaires. Ensemble ils menèrent une vie pleine d’aventures, même en restant aux alentours de chez eux, il y avait tant à faire, tant à essayer, et tant de presque-morts à vivre.

Ah ça, la mort, ils y avaient échappé de justesse un certain nombre de fois, Llewelyn détenant le record – probablement son plus jeune âge qui le rendait plus téméraire et l’empêchait de réfléchir rationnellement et sérieusement aux risques qu’il prenait. Mais il y prit goût, et bien vite il ne fût plus capable de s’en passer.

Mais un jour, il y a environ deux ans en arrière, le grand frère ne rentra pas. C’était un jour où Lyn ne l’avait pas accompagné – bien heureusement d’ailleurs – et, d’après le récit d’un bon monsieur qui passait par là à ce moment, l’aîné avait dérangé un dragon quelque peu farouche qui l’avait coursé jusqu’au bord d’une falaise, de laquelle il était « accidentellement » tombé.

Adieu le grand frère.

C’est un évènement qui choqua Lyn, mais qui ne fit pas de lui une coquille vide non plus. Evidemment attristé par la mort de son frère, il s’en remit cependant vite, partant du principe que c’était de toute façon la suite logique de la vie, surtout lorsqu’elle était menée d’une telle façon.

Il n’en voulu jamais aux dragons. Au contraire, il s’était créé un espèce de défi – ce devant quoi cette idole de frère qu’il avait était tombé, lui il l’apprivoiserai, le soumettrai s’il le fallait et ainsi, il surpasserai son aîné.

Et ensuite, il pourrait mourir l’esprit tranquille.

Revenir en haut Aller en bas

Fenrir
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 21
Localisation : Dans le ciel, grawh ! ♥
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: llewelyn - let's get it started ! Dim 8 Mar - 0:39

Aaaaw, ta fiche est pas finie mais pour l'instant j'aime beaucoup ton perso ~ Bonne chance pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas

Llewelyn Bell
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/03/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: llewelyn - let's get it started ! Dim 15 Mar - 0:10

J'avais pas vu ce message D: Merci en tout cas :3
Ensuite désolée, j'ai pris un temps fou rien que pour l'histoire... mais elle m'a beaucoup posé problème, cette vilaine *la nulleté toussa*
Bref, ma fiche est finie o/
Revenir en haut Aller en bas

Alduin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 101
Localisation : Personne ne le sait
Voir le profil de l'utilisateur http://humandragon.forumactif.org
Admin

MessageSujet: Re: llewelyn - let's get it started ! Dim 15 Mar - 10:31

Je te valide !
Tu peux aller choisir un métier ici si tu le souhaite :3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: llewelyn - let's get it started !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» It started out with a kiss, how did it end up like this ? It was only a kiss... [Duc(hesse) :} ]
» Let's get the party started > ouvert à tous
» Let's get the party started
» 01. let's get the party started - Shane & Lynn app'.
» 4Th X Let's get the party started

Human&Dragon :: II. DRAGON OR HUMAN :: HUMAINS. :: FICHES VALIDEES.-